La propriété est restée à l'abandon, 10 ans plus tard ma soeur quittait la région.
J'ai vue mon bosse superviseur (Jack) dir a mon grand bosse (Jean-Paul)qu'il avait le cancer des poumons.Date: Thu, 13:44:39 De: Pseudo: tattu Prenom: nathan Ville: combs LA ville Pays: france L'histoire: par un bel après midi de printemps 2005,je me balladais ds la forêt de chez moi et com d'abitud je me posa sur l'herbe kan soudain un bruit etrange (comme.J'ai rêvé d'un Ange est venu me voir donc j'ai été accompagné depuis le temps!Ma tête me fait trés mal lorsque se produit cela sa ne dure pas lontemps, peut tirage du loto vendredi 19 octobre 2018 etre 20 secondes mais elle paraissent interminable si quelqu'un pouvait maider ou mespliqué se que cela signifie pour que ses réves sarrete.Pendant plusieurs nuits, loto gardanne 26 novembre 2017 semaines.Jessaya bien de me controler pour pa lui dire mais impossible.Elle ma expliquait ce qu'elle voyait et ce quel resenter.Et d'un coup plus rien.Pour moi cette rencontre avec un ange ou tout autre être de lumiere est réelle, ce n'est pas le fruit de mon imagination, maintenant je souhaiterais savoir si d'autres personnes ont connues cela.Je suis très croyante et je crois en l'existence de certains (et j'insiste sur le mot certains) phénomènes paranormaux.On avait déménagé de paris pour reprendre l'épicerie de ma tante, mes parents trouvaient que c'était mieux d'être à la campagne, Alors, c'était une maison, aussi au-dessus encore d'une épicerie( vous comprendrez pourquoi je dis ça, mais on n'aurait jamais dû bouger de paris.Cordialement, Véronique De Date 22:14 Pseudo: KeysOoFr Prenom: julien Ville: courbevoie Pays: france L'histoire: bonjour, j'ai eu plusieurs experiences de la chose.Par le bouche à oreilles, je reçois du courriers, lorsque j'ai des photos je passe ma main dessus est j'ai parfois des sensations dans les doigts.Date: Fri, 01:31:51 Pseudo: kaye Pays: france L'histoire: Bonjour, je vais aussi vous temoigner mes expériences.Et là, j'ai vu arriver dans la rue d'en face la voiture de mon oncle et ma tante.Puis quand on rentre le soir, impossible de rentrer dans la salle d'eau: ma clé, habituellement posée sur une pointe dans le salon, a disparu.
Nous sommes alors allongées dans le noir et je voit l'ombre de quelqu'un passer devant la fenêtre.




Je pense que ce devait être l'esprit de mon grand-père, j'ai jamais réussi à faire le deuil de sa disparition!Les ombres, avec ou sans chapeau, les lueurs dans l'ombre brillantes ou rougoyantes;les frissons en rentrant dans un lieu inconnu ou pas, les caves obscures qui nous pétrissent d'éffroi quand il la trinite sur mer casino faut y descendre pour chercher du vin, les appels chuchottés de notre prénom.Mais parlons de mon ami, ou plutôt, de son histoire.Rendue à la porte, nous nous sommes trouvés tous les deux seuls.C'était un soir où l'on revenait du restaurant, c'était le 28/02/91 exactement.Je voyllai une ombre blanche transparente ki me regardai.F Pseudo: fraise Prenom: Clémence Ville: rouen Pays: France L'histoire: (ne prenez pas sa méchamant)je pense que tout ce que vous ditent est faux, parce que je n'ais aucune preuvent de ce que vous avancez.J'ai travaillée dans un chateaux en 2012 et quand je terminée le travaille et que je pasée dans la cour, la ce trouvais un balcon et j'entendais comme un ronflement fort ou une grosse respiration (effayante d'ailleur) toujours dans le même rythme, et toujours quand.Cependant, il m'arrive de me sentir mal quelque fois, observée même l'orsque je suis seule, parfois j'ai des vertiges.J'ai fermé les yeux quelques secondes, et là j'ai vu mon autre soeur se tenir la tête dans les mains, crier et pleurer.
puis j'ai rien pigé apres j'ai entendu un bruit sur ma gauche un truc noir est arriver a une vitesse et a foncé sur l'ombre qui me pourchassai, moi je suis tombée au sol.
Total: fille, assasiner, en face des toillettes.

De Date  12:37 Pseudo: Aquantha Pays: France L'histoire: Bonjour, J'ai été témoin d'un phénomène assez étrange puisque ça faisait bien un an que je n'avais pas eu ce genre de chose à la maison (oui ce n'est pas la première fois que j'ai la sensation.
J'ai vécu tout ça et bien plus, ce n'est pas une histoire de nuit ou de jour, de mort ou de vivant, c'est au-delà, justement c'est au-delà, et mon témoignage ce soir est là pour vous dire de respecter ces choses ces lieux ces instants.
PS3: (Ce qui me rend malade, c'est que je sais que j'ai voulu offrir cette enfant.